• Max & Mama

Nos premiers pas en Nouvelle Zélande


La Nouvelle Zélande était autrefois appelée Aotearoa (la Terre du long nuage blanc) par les Maoris, premier peuple à vivre sur cette Terre, car en itinérance sur leur pirogue pour trouver un nouveau territoire, c’est grâce à de grands nuages blancs qu’ils découvrirent cette île.


Première nation à voir le soleil se lever, la Nouvelle Zélande est l’un des pays les plus isolés au Monde : l’Australie est son voisin le plus proche, à 1 600km de distance (séparée par la Mer de Tasman).


Colonisée par les Anglais et Ecossais au 17ème et 18ème siècle, elle est désormais indépendante. Enfin, "indépendante" pour une nation désormais peuplé à 70% par descendants de colons.. Tout est relatif.


Aujourd’hui, le pays des kiwis est peuplé de 4,8 millions d’habitants, et la population est fortement issue d’anglais, d’écossais et d’irlandais, ainsi que d’asiatiques et autres îliens immigrés dans les années 1990. Tout cela donne une grande diversité ethnique ! Bon à savoir, les Maoris représentent « que » 17% » de la population totale. Et pour en avoir croisé, on peut vous assurer qu’ils sont aussi impressionnants qu’à la télé !

La Nouvelle Zélande a cependant préservé en grande partie son environnement naturel. Ses montagnes, ses plages, ses fjords, ses immenses espaces verts et ses baies offrent une multitude de points de vue extraordinaires et variés. Ajoutez à ça la culture atypique et intrigante des maoris, et le calcul est fait : de plus en plus de touristes viennent chaque année... et oui, on arrive !


Après une escale d’une journée sur Sydney, où nous avons pu visiter le quartier de Circular Quay et son fabuleux opéra, ainsi que Manly, très charmant, nous posons pied à l’autre bout du Monde : nous sommes en Nouvelle Zélande !!!


Pour cette fabuleuse aventure, nous avons loué un Van, qui sera notre voiture et notre maison pour les 30 prochains jours.


Aussi tôt le « Jucy Cabana » récupéré, nous prenons la route, et commençons par visiter Christchurch, considéré comme la capitale du Sud.

Du Sud ? En effet, la Nouvelle Zélande est constituée d’une île au Sud et d’une au Nord, où se trouve Auckland.


Le Sud est divisé en 3 parties : « Canterbury et la partie Ouest », qui représente le centre de l’île du Sud, « Otago et Southland », qui est dans le Sud du Sud, et « Malborough et Nelson », dans le Nord cette fois-ci.

Le Nord, lui, est également divisé en 3 parties : « Wellington et le Sud », qui se trouve au Sud de la partie Nord, non loin de « Malborough et Nelson » donc, « Centre de l’île du Nord », pas besoin de faire un dessin, et « Northland », qui logiquement, représente le Nord Nord.


Revenons à nos moutons. Marion et moi décidons de visiter durant les premières 48 heures Christchurch et la Péninsule de Banks.


Christchurch est une ville très « britannisée », avec de nombreux parcs, des magasins en tout genre et des restaurants. Nous avons d’ailleurs beaucoup aimé la New Regent Street, très conviviale et animée, où l’on peut y voir passer le Christchurch tram. Nous avons aussi beaucoup apprécié le jardin botanique de la ville, très reconnu et extrêmement bien entretenu.


Christchurch a cependant été très touché par le tremblement de terre de 2011, c’est pourquoi un « programme de reconstruction » est en cours. Certains monuments historiques ont été détruits, comme nous avons pu le constater pour la Cathédrale Saint Patrick.


Après quelques heures de visite, nous partons pour 2 jours de baroudage dans la Péninsule de Banks. Le décor est planté. Cette région, habitée exclusivement par les Maoris avant l’arrivée des colons, nous laisse sans voix. Nous découvrons pour notre première nuit (et notre premier réveil, donc) un paysage naturel incroyable, dans le Godley Park Reserve.



Puis, de Pigeon Bay à Bons Bay (où nous y passons la nuit tellement nous sommes sous le charme de l’endroit), en passant par Okains Bay (où nous nous rafraichissons), tous les paysages nous émerveillent. D’immenses espaces verts, des moutons, des vaches, des falaises, une mer bleue éclatante... Nous savourons chaque instant avec beaucoup de reconnaissance envers la chance qui nous ait donné de vivre ça.




À la suite de ces 48 heures, nous décidons de partir pour les lacs Tekapo et Pukaki, un peu plus au centre. Pour ce, nous faisons d’abord un arrêt d’une heure à Akaroa, ville fondée par un groupe de colons français en 1840. Escale à ne pas louper !


Nous arrivons ensuite au lac Tekapo en milieu d’après-midi, sous une légère pluie qu’on n’avait pas vu venir. Ce lac contient de petites particules bleues dues à l’érosion de la montagne par les glaciers, ce qui lui donne une couleur superbe. Nous effectuons une balade de 2 heures pour l’admirer sous toutes ses formes.


Puis, nous finissons la journée par le lac Pukaki, pour lequel nous avons eu un coup de cœur énorme. De la même couleur que le précédent, celui-ci a pour particularité d’être entouré par des montagnes enveloppées de nuages d’un blanc pur, ainsi que par des arbres rouges, vert et jaune. Marion, notre Jucy et moi décidons alors de nous faufiler au milieu de cette forêt colorée, et de passer la nuit dans cet endroit magique, face au lac. On vous laisse admirer.



Nous continuons notre périple en allant désormais au Sud, dans la région d’Otago et Southland, où nous démarrons par la côte Est. En chemin, nous nous arrêtons dans le vignoble d’un petit village, un peu par hasard. Nous nous mettons alors à discuter avec une jeune québécoise charmante, travaillant dans le domaine depuis 2 mois grâce à son visa PVT. Nous dégustons alors la fabrication locale, pas mauvaise pour être honnête !


Nous continuons en suite par Oamaru, ville très sympa à visiter, où nous y avons notamment croisé des « sea lions »...

... avant de rejoindre Dunedin, ville au visage très écossais, et aux nombreux monuments à visiter, notamment la Cathedral Saint Paul, et l'ancienne gare ferroviaire.


Mais c'est sur la Péninsule de l'Otago que nous prenons vraiment notre pied. Nous sommes alors entourés de paysages immenses, pure et colorés, où on ne trouve pas grand chose d'autres que des moutons... et des vaches. Dépaysement assuré.



Notre prochaine grande étape sera la découverte du Fiordland National Park, qu'on a hâte de découvrir... et de vous raconter !

© 2019 par Max & Marion

  • Facebook Marion
  • Facebook Max
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now