• Max & Mama

De Ubun Dalu à Uluwatu, une semaine riche en découvertes



Escapade en compagnie d’Ibu et Madé


En Indonésie, pour des raisons religieuses, le 20 Novembre est un « red day » (jour férié). N’ayant donc pas cours, Ibu et son mari Madé nous proposent de partir en ballade toute la journée.


Nous commençons notre journée par visiter une plantation de thé et de café "Luwak" (similaire à celle visitée à Ubud). Les senteurs y sont très agréables, et nous goûtons plusieurs sortes de café et de thé, notamment celui au mangoustan (fruit local), d’une saveur exquise.


Suite à ça, nous partons au jardin botanique appelé Kebun Raya, où nous y passons plus d’une heure. Ce jardin, considéré comme le plus beau de Bali, s’étend sur plusieurs hectares, et accueille des centaines de familles qui y viennent se reposer, ou pique-niquer. Un endroit « vert » comme on les aime, et particulièrement apaisant !


Après avoir mangé dans un marché local et acheté deux trois bricoles, nous partons pour le Ubun Dalu : ce temple, si réputé à Bali (et donc très touristique...), a été construit sur l’eau, et abrite le Dieu qui, selon leurs croyances, protège toutes les fermes et les rizières de Bali.


Pour finir la visite, nous louons un bateau avec lequel nous ferons le tour du lac Bratan.


Cours de peinture


Pour les cours du mercredi et du jeudi, nous décidons de les répartir en deux temps : la 1ère partie est consacrée à une leçon sur le diabète, principalement menée par Isabelle. Il nous parait intéressant de sensibiliser cette jeune génération (adepte de toutes les sucreries possibles et imaginables) aux conséquences que peut avoir le surplus de sucres dans l’organisme. La 2ème a quant à elle l’objectif de faire travailler la créativité des enfants ! Pour cela, nous mettons à leur disposition de la peinture, des feutres, des ciseaux et les bouteilles en plastique que chacun avait pour mission de ramener. Mis à part le fait de s’être trompé en achetant non pas de la peinture acrylique mais de la peinture pour mur, ce qui fût donc un grand moment pour se laver les mains, nous avons eu de belles surprises artistiques et surtout des enfants visiblement heureux.



Cérémonie traditionnelle


Après le cours du jeudi, nous avons la chance de participer à la cérémonie traditionnelle du village, célébrant la « Full Moon ». Pour cette occasion, nous nous habillons en conséquence, et prenons part à la prière collective ainsi qu’à la distribution des offrandes au Temple du village. C’est dans ces moment-là que l’on comprend réellement l’importance qu’à la religion (Hindouiste à 80% à Bali) dans leur culture. En plus des prières et des offrandes quotidiennes (chaque maison a d’ailleurs sa « maison spirituelle »), on peut observer en chaque villageois lors des cérémonies traditionnelles un réel dévouement et respect pour leur Dieu.


De Kuta à Uluwatu


Pour ce nouveau week-end de 3 jours, nous décidons de partir à la découverte du Sud de l’île, si réputé pour ses plages, ses couchés de soleil et ses poissons grillés.


Nous commençons par la ville de Kuta.

Kuta, où « la ville de la fête », est un lieu où l’on y trouve plus de touristes australiens et occidentaux que de balinais, probablement en raison de ses nombreux restaurants branchés et boites de nuits. Mais il serait insensé de faire abstraction à sa fameuse « Kuta Beach ». Cette étendue de sable blanc s’allonge sur plusieurs kilomètres, et il est difficile de mettre un pas devant l’autre sans entendre un « Surfing Sir ? ». Il y a en effet des dizaines de balinais prêt à tout pour vous louer leur planche ou pour vous faire faire une heure de cours particulier ! L’endroit idéal pour ceux qui souhaitent apprendre, les vagues étant relativement douces.


La plage est propre, l’eau y est claire par endroits, un peu plus foncé à d’autres, et l’on y trouve plusieurs endroits pour boire un coup ou se faire masser, ce qu’on n’a pas manqué de faire ! Quel délice que de se faire masser avec le bruit des vagues... Même si nos deux masseuses étaient un peu pipelettes !


C’est d’ailleurs ici que l’on verra notre seul véritable coucher de soleil du week-end, un moment à savourer sans modération.


Legian et Semyniak sont deux villes indissociables de Kuta, se situant respectivement à 20 et 40 minutes à pied du centre de Kuta. Ces deux petites villes sont reconnues pour leurs nombreux petits shops en tout genre et l’ambiance festive qui y règne le soir (toutefois plus familiales qu’à Kuta). C’est d’ailleurs ici que la plupart des touristes viennent manger, ce que nous ne manquerons pas de faire non plus ! Et pour ce, nous décidons d’engloutir un délicieux hamburger, notre 1er en Asie !


Le lendemain, nous descendons un peu plus au Sud, et vagabondons entre Jimbaran et Uluwatu le reste du week-end. Amis surfeurs ou amateurs de belles plages, ce coin est pour vous !


Durant 24 heures, nous partons à la découverte des superbes plages de la côte. Dreamland Beach, Bingin Beach, Pantai Padang Padang, Blue Point Beach et Nyang Nyang, on en prend plein la vue ! Malgré quelques plages un peu surfaites et (vraiment) trop touristique, cette partie de l’île est vraiment à part. On peut y admirer les plus aguerris surfant sur de gigantesques vagues, se relaxer avec une noix de coco entre les pieds, siroter des cocktails dans des bars perchés sur une falaise, nager dans des eaux bleu turquoise et observer les pêcheurs revenants de leur journée sur leurs bateaux authentiques, gavés de poissons fraichement attrapés.


Nous assistons également au spectacle traditionnel d'Uluwatu, ce Temple perché sur la falaise la plus au Sud de l'île. Un show particulièrement atypique, appelé "la danse des singes", et racontant l'épopée de Ramayana.


C’est avec une excellente pizza et une Bintang que nous terminons ce très bon week-end. Nous reprenons la route le lundi matin pour rejoindre le centre, trajet que nous effectuerons sous une pluie diluvienne ...


0 vue

© 2019 par Max & Marion

  • Facebook Marion
  • Facebook Max
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now