• Max & Mama

Dernière étape : Mondolkiri


Nous voilà en route pour notre dernière étape au Cambodge : Mondolkiri.

C’est sur le trajet que nous rencontrons Xavier, Marie et leurs enfants de 7 et 10 ans, en itinérance durant 1 mois, et avec qui nous partagerons nos aventures des 48 prochaines heures.


Bien arrivés après quelques heures de bus, nous décidons de profiter de cette fin de journée pour nous renseigner sur les différentes organisations proposant des treks dans la jungle ainsi que des rencontres avec les éléphants, avec deux exigences particulières : la destination des fonds versés, et surtout les conditions dont vivent les éléphants.

Nous choisissions finalement l’« Elephant Community Project », et la formule suivante : un trek dans la jungle de 18 km, une nuit chez l’Habitant, puis la rencontre des éléphants.

Après une petite mésaventure pour rejoindre notre hébergement du soir, nous trouvons finalement une chambre qui nous permettra de nous reposer suffisamment pour entamer ces deux jours dans de bonnes conditions !



Début du trek


Nous sommes à présent le lendemain matin, il est 8 heures 30, et accompagnés de notre guide « Vana » (l’orthographe n’est sûrement pas exactement celle-ci), l’aventure commence!


Au bout d’une demie heure de marche, nous quittons les collines, les sentiers battus et les rizières, pour pénétrer dans la jungle cambodgienne. Nous observons alors une forêt très dense, parfois sombre, peuplée d’arbres très feuillus, tropicaux, de bambous, de bruits stridents (les cigales asiatiques sont bien plus impressionnantes que celles de chez nous !) et où nous bénéficions d’explications techniques et pratiques de la part de Vana, notamment sur les pratiques médicinales locales.


Après plus de deux heures de marche dans cet environnement quelque peu hostile, nous entamons notre pause déjeuner au beau milieu d’une « Waterfall », dans laquelle nous y plongeons à cœur joie pour nous rafraichir un peu !


C’est alors que notre guide se transforme en chef cuisto : pendant que nous dégustons les fameux litchis du pays, nous le voyons aiguiser sa lame, couper un bambou pour le garnir d’une préparation effectuée la veille, puis faire cuire le tout avec un feu de bois préparé en seulement quelques minutes avec les branches environnantes.


Nous nous régalons à proprement parler, et vous laissons admirer les photos ci-dessous, n’ayant malheureusement pas le pouvoir de satisfaire vos envies culinaires depuis un ordinateur.


Après une bonne heure d’arrêt, nous repartons pour atteindre quelques dizaines de minutes plus loin une nouvelle Waterfall, bien plus impressionnante que la précédente ! Cette fois-ci, de notre groupe de 6, seul Xavier m’accompagne dans cette grande chute d’eau, Marion se chargeant de prendre les photos.


Nous continuons notre périple dans la jungle pendant une heure, puis pendant ce même laps de temps dans la campagne, où nous observons de beaux points de vue.


Au coucher du soleil, nous traversons un village très reculé, où vit une communauté ayant son propre dialecte. Quelques dizaines de mètres plus loin, sur les hauteurs, nous arrivons chez notre hôte du soir.



Chez l'Habitant


Nous sommes accueillis par un couple d’un certain âge, dans une petite maison très simple, bénéficiant d’un environnement superbe, avec un jardin très fleuri et sauvage, ainsi qu’une terrasse offrant un paysage de toute beauté.

Un de leur fameux thé nous ait servi, ainsi qu’un alcool de riz local.


Quelques instants plus tard, toujours installés sur cette belle terrasse, arrive le dîner : une fois de plus un vrai régal.


C’est alors que le couple cambodgien chez qui nous logeons apporte une télévision... et des micros. Sachant que les asiatiques ont une passion pour le Karaoké, nous avions senti le coup venir, et ça n’a pas loupé. C’est parti pour 1 heure de Karaoké ! Quoi que quelque peu compliqué car les sous-titres étaient en cambodgien et les musiques locales, nous avons évidemment passé un très bon moment de partage et de convivialité (un peu cocasse aussi, c’est vrai), avec ce couple d’une gentillesse certaine.


Après une bonne douche en pleine nature, nous passons la nuit dans une hute, dormant pour la première fois dans un Hamac fort confortable. Nous sommes enchantés.


Nous vous ferons découvrir notre incroyable rencontre avec les éléphants dans le prochain article...

62 vues1 commentaire

© 2019 par Max & Marion

  • Facebook Marion
  • Facebook Max
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now